En Suisse, se lancer dans l’entreprenariat est  très prometteur. En effet, les procédures d’implantation d’entreprise sont beaucoup plus simples et le pays offre de nombreux avantages pour les entreprises siégeant sur le sol helvète. De plus, la politique fiscale du pays est très favorable au développement des entreprises. Avec une faible pression fiscale, les sociétés suisses ont une marge de prospérité par rapport à celles des autres pays d’Europe. Le pouvoir d’achat en Suisse est aussi un grand atout à exploiter pour les nouveaux investisseurs. C’est pourquoi, de nombreux entrepreneurs choisissent ce pays pour l’implantation de leur société. Cependant, pour garantir la réussite d’un projet, il faut analyser au préalable sa faisabilité, sa viabilité  et ses modalités de financements.  Si vous voulez avoir votre chance de réussir votre projet entrepreneurial  en Suisse,  vous devez avant tout établir un prévisionnel financier avant de vous lancer à créer une entreprise .

  1. Qu’est ce qu’un prévisionnel financier ?

Comme pour tout projet, définir au préalable les objectifs à atteindre, réaliser une étude des marchés et surtout rechercher des opportunités de financement pour démarrer les activités sont les étapes incontournables pour la création d’une entreprise.  Avant d’entamer toute action, vous devez réaliser une analyse ayant pour but d’étudier financièrement le projet en question. Ainsi, vous pourrez déterminer le montant exact du financement dont vous aurez besoin pour le lancement de votre projet et déterminer dès le départ les profits que votre activité peut potentiellement générer. C’est d’ailleurs grâce à cette étude financière que vous pourrez inciter les investisseurs à financer votre futur projet. Il s’agit en fait d’une transcription chiffrée du business plan lorsqu’on créer une entreprise. Concrètement, il comporte nécessairement un compte de résultats qui évalue les bénéfices que l’entreprise peut réaliser en une année d’exercice, un bilan  des biens composant le patrimoine de l’entreprise, un récapitulatif des modalités de financements qui énumère toutes vos sources vos financement, et enfin un plan de trésorerie.

2- Les avantages du prévisionnel financier

Le budget prévisionnel est un document d’une grande utilité autant pour l’entrepreneur que pour les bailleurs de fonds. S’agissant d’un document détaillé et chiffré des activités à entreprendre pour atteindre les objectifs de la société, le prévisionnel financier est un moyen pour l’entrepreneur de  s’assurer au préalable de la viabilité de son projet à long terme. Pour les banques, le prévisionnel financier est déjà une sorte de garantie pour le crédit qu’elles vont accorder à l’entreprise. Certes,  les banques suisses sont très ouvertes aux demandes de crédits mais cela ne veut pas non plus dire qu’elles sont prêtes à financer n’importe quel projet de création d’entreprise.

A titre de prévision, le prévisionnel financier permettra aussi au porteur du projet de détecter au moment même de son élaboration les points alarmant dans la réalisation de ses activités et de les réviser si nécessaire. Par la suite, il sera également en mesure de déterminer le montant des  fonds indispensables pour mettre en œuvre le projet et convaincre les investisseurs à les financer.

3- Comment établir le budget prévisionnel ?

Le budget prévisionnel est une partie importante du business plan lorsqu’on créer une entreprise . Etant donné son aspect financier et sa complexité, établir un prévisionnel n’est pas du tout un travail facile à réaliser. Voici alors quelques conseils pour aider dans cette tâche :

  • Tout d’abord, soyez réaliste dans votre analyse et vos évaluations
  • Réalisez votre prévisionnel financier selon les différents scénarios probables, du pire au meilleur des cas
  • Etablissez une grille détaillée de vos charges et de vos revenus pour une année d’exercice et  une fois que l’entreprise a démarré ses activités, ajustez vos chiffres en fonction des écarts constatés
  • Présentez votre prévisionnel financier à l’aide de schémas et de graphiques

Il faut également savoir que les banques suisses sont plus ouvertes à vos demandes de crédit si vous vous engagez à apporter une grande participation financière dans votre projet de création d’entreprise, surtout dans la constitution du capital. Vous devez aussi au préalable réaliser une étude du marché et de la concurrence sinon la banque risque de ne pas considérer la valeur de votre prévisionnel financier. Enfin, précisez dans votre prévisionnel financier la capacité d’endettement de votre entreprise afin que la banque puisse évaluer votre capacité de remboursement.

Leave a Reply