Lorsqu’on envisage de créer une entreprise, il y a certaines règles à connaître pour ne pas se lancer à l’aveugle. Sinon, on prend le risque de se retrouver immanquablement face à des problèmes n’ayant pas été évalués. De ce fait, décider du statut lors de la création de sa future entreprise est une décision importante. Cette étape nécessite d’avoir connaissance de quelques éléments indispensables entre les avantages et les inconvénients afin d’être en mesure d’opter pour un choix raisonné et réfléchi en minimisant les risques potentiels.

SARL ou indépendant – Comment choisir ?

Voici les avantages et les inconvénients pour avoir une vision éclairée.

Les avantages :

Être indépendant a pour premier avantage, celui d’être libre dans toutes les prises de décisions liées à votre entreprise. Le capital de départ n’est pas conditionné à un plafond minimum lors de la création d’activité et les diverses formalités en amont sont simplifiées tout en étant dans le même temps assez avantageuses, ce qui peut s’avérer être déterminant, voire capital, pour un créateur ayant des finances limitées.

Au fil de l’évolution de son entreprise, l’indépendant peut s’il en a le souhait la transformer ensuite en société de capitaux de type SA ou SARL, car rien n’est figé ni irréversible.

Par ailleurs, être indépendant n’implique pas de double imposition, comme c’est le cas d’une SA ou une SARL qui se voit imposée sur les bénéfices en tant qu’entreprise sous ce statut, et que le teneur de l’entreprise se voit imposé lui aussi sur les revenus qu’il se verse et émanant de l’entreprise ; imposition sur les bénéfices de l’entreprise et imposition sur les revenus, ce qui fait en quelque sorte un double impôt.

Les inconvénients :

En premier lieu, en tant qu’indépendant ou entreprise individuelle, et bien que vous soyez totalement autonome, c’est-à-dire sans un patron pour vous diriger, donc sans aucune subordination, vous impliquez votre patrimoine et tous vos biens propres, qu’ils soient professionnels ou personnels, et qu’en cas de dettes rien ne vous sera épargné. C’est donc un danger potentiel à bien évaluer afin de vous protéger au maximum des aléas pouvant éventuellement être rencontrés au cours de votre activité professionnelle.

Sur le plan statutaire, bien que dans les avantages il est vu que vous avez la possibilité de transformer votre entreprise en SA ou SARL, cela reste malgré tout lié à certaines conséquences, notamment d’ordre fiscal, qui s’avèrent être non négligeables. Il est donc fortement conseillé, et ce avant de vous lancer dans tout changement de forme juridique, de faire appel à un spécialiste du domaine de l’entreprise qui sera le mieux placé pour vous orienter et vous apporter les meilleures recommandations en fonction de votre entreprise afin d’engager ce type de changement de manière sereine, sécurisée et avec toutes les cartes en main.

Dans le même ordre d’idée, si vous projetez dans l’avenir, qu’il soit proche ou plus lointain, de vous associer avec un partenaire, vous devrez obligatoirement adapter la forme de votre entreprise, c’est-à-dire d’opter pour un statut concordant avec le choix envisagé, car vous ne serez plus considéré comme un indépendant ou une entreprise individuelle. En outre, dans l’éventualité où vous seriez tenté de procéder à une transmission de votre entreprise individuelle, vous risquez d’être confronté à quelques soucis liés à l’entreprise individuelle et son statut.

Leave a Reply