L’innovation est l’une des clés indispensables pour faire réussir votre entreprise

Généralement, l’innovation, en tout cas pour les petites entreprises, peut se résumer aux trois « A » :

  • Autrement : faites les choses d’une manière différente, afin de proposer quelque chose de nouveau aux clients que vous visez. Dell, par exemple, a proposé à ses clients de faire monter leurs ordinateurs de manière personnalisée, contrairement à la concurrence.
  • Ailleurs : vous pouvez vous exporter, ou vous baser sur un marché géographiquement différent, pour vous démarquer de vos concurrents, et vous agrandir.
  • Autre chose : vous pouvez proposer un produit nouveau, que les clients ou les concurrents ne connaissent pas encore. C’est le cas de Tesla, qui propose des voitures totalement électriques dotées d’une bonne autonomie.

Quand vous essayez d’innover, vous observez d’abord une croissance très lente, avant que les chiffres explosent de manière rapide. Par la suite, vous allez arriver à une période de stagnation, jusqu’à ce que la popularité retombe. Il y aura donc plusieurs phases pour que les clients viennent vers vous :

  • Les innovateurs, ou innovators
  • Les premiers adeptes, ou les early adopters
  • Ensuite, une phase de gouffre, où l’évolution stagne
  • La majorité précoce, ou early majority
  • La majorité tardive, ou late majority
  • Les retardataires, ou laggards

C’est la période du gouffre qui est la plus difficile à dépasser. Vous devez donc tout mettre en place pour surmonter cette période assez difficile, et poursuivre l’évolution de vos ventes. Veillez à anticiper cette période avant même de vous lancer, et à vous assurer que vous disposez de tous les moyens dont vous aurez besoin pour pousser votre innovation jusqu’au bout. Assurez-vous que vous aurez les ressources nécessaires pour tenir le temps du lancement, mais aussi et surtout pour passer cette étape du gouffre. Pour limiter les risques, vous pouvez suivre, rapidement, les innovations de la concurrence.

Reste ensuite à s’interroger sur quoi va se porter votre innovation. Pour cela, vous avez 4 possibilités :

  • Sur le produit ou sur le service, y compris en matière de fonctionnalité (exemple : le premier iPhone)
  • Sur les procédés de fabrication ou d’élaboration de ce que vous proposez, et sur la façon dont est distribuée votre offre (exemple : l’amélioration de la fabrication des voitures)
  • Sur la technologie que vous utilisez et que vous proposez, de manière à ajouter de la valeur à votre produit
  • Sur le modèle économique de votre entreprise, qui détermine les coûts et les revenus de votre société (exemple : un service gratuit qui vit grâce à la publicité, comme Google)

A RETENIR

  1. Vous devez toujours être en recherche d’innovation.
  2. Vous pouvez innover de plusieurs manières, et n’êtes pas forcé de vous baser sur la technologie.
  3. Les trois « A » de l’innovation : autrement, ailleurs, et autre chose.

Le blog

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

Stratégie
23 mai 2020

L’internationalisation

Généralement, il est possible de penser à l’internationalisation quand la demande devient plus forte, ou lorsque la pression de la concurrence devient trop forte. En vous internationalisant, vous pourrez facilement gagner des parts du marché sur vos concurrents. Mais vous vous doutez bien qu’avant de vous internationaliser, vous devez solidement vous préparer, et recueillir de…
Stratégie
23 mai 2020

L’analyse de la concurrence

Définissons quelques notions de base: La concurrence directe: elle représente l’ensemble de tous vos concurrents directs, qui proposent un service ou un produit similaire au vôtre. Par exemple, Apple est un concurrent direct de Samsung pour la vente de smartphones. La concurrence indirecte comprend tous les concurrents indirects, c’est-à-dire qui proposent un produit ou un…

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance