L’internationalisation permet de s’exporter sur un plus grand marché, tout en développant son entreprise

Généralement, il est possible de penser à l’internationalisation quand la demande devient plus forte, ou lorsque la pression de la concurrence devient trop forte. En vous internationalisant, vous pourrez facilement gagner des parts du marché sur vos concurrents.

Mais vous vous doutez bien qu’avant de vous internationaliser, vous devez solidement vous préparer, et recueillir de nombreuses données. Par exemple, vous devrez faire une étude de marché pour vous assurer qu’il y a de la place pour vous, mais aussi mettre en place votre implantation en prenant en compte la concurrence, ainsi que l’environnement et le contexte.

Comment faire votre entrée sur un nouveau marché ?

Une fois que vous aurez choisi les pays vers lesquels vous voulez vous tourner, différents moyens s’offrent à vous pour les investir concrètement. Voici plusieurs exemples de la manière dont vous pouvez vous y prendre :

  • Exporter vos produits ou services dans de nouveaux pays
  • Céder une franchise ou une licence
  • Créer une filiale étrangère
  • Cocréer une entreprise sur place avec un autre entrepreneur

Votre choix s’opérera en fonction de votre situation, de vos moyens, mais aussi en fonction des réglementations de chaque pays. Ces dernières peuvent fortement varier : vous devez donc veiller à bien vous renseigner avant de commencer à monter votre projet. En faisant votre choix, assurez-vous d’avoir pris en compte toutes les informations importantes. Il s’agit notamment de l’attractivité du futur marché, de la distance à votre pays d’origine, des modalités d’entrée, des règles d’exportation…

Avant de vous internationaliser, assurez-vous qu’il existe bien une demande sur place, et que l’opération est réalisable. Vous devez aussi prendre en compte tout ce que cela vous coûterait de vous internationaliser, et estimer vos potentielles économies d’échelle. Prenez aussi en compte les réglementations de l’internationalisation, et enfin, les concurrents qui existent déjà sur le terrain : il vous faut vérifier qu’il est possible de trouver une place sur ce nouveau marché.

A RETENIR

  1. Choisissez un nouveau marché en fonction de son attractivité.
  2. Étudiez de près les coûts, les réglementations en vigueur dans les pays visés, la concurrence, et les marchés existants avant de vous exporter.
  3. Il existe quatre manières de s’orienter vers l’international.

Le blog

internationalisation

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

concurrenceStratégie
23 mai 2020

L’analyse de la concurrence

Définissons quelques notions de base concernant la concurrence: La concurrence directe: elle représente l’ensemble de tous vos concurrents directs, qui proposent un service ou un produit similaire au vôtre. Par exemple, Apple est un concurrent direct de Samsung pour la vente de smartphones. La concurrence indirecte comprend tous les concurrents indirects, c’est-à-dire qui proposent un…
business modelStratégie
23 mai 2020

Business Model

Définition du business model Le business model Il permet de s’assurer que l’activité est bel et bien rentable. Grâce au business model, il est possible d’estimer la valeur, donc la rentabilité, qui est offerte aux clients sur une période donnée, ou vis-à-vis d’un domaine en particulier. Le business model des entreprises nous apprend comment elles…

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance