Si vous avez envie de vous associer, il vous faut d’abord vous poser un certain nombre de questions.

Les raisons pour s’associer

Si vous avez envie de vous associer, il vous faut d’abord vous poser un certain nombre de questions. Par exemple, vous devez vous demander ce que peut vous apporter un associé. Demandez-vous si vous en avez réellement besoin. Si tel est le cas, vous devez vous demander quels sont ces besoins précis. Nécessitez-vous de nouvelles compétences au sein de votre entreprise, un carnet d’adresses plus étendu ? Vous faut-il un nouvel investissement pour votre entreprise ? Quelqu’un pour vous aider à gérer votre entreprise, et pour faire face aux différentes difficultés qu’elle rencontre ?

De plus, vous devez aussi vous assurer que vous êtes vraiment capable de travailler en équipe avant de vous tourner vers un associé. Demandez-vous pourquoi vous avez créé votre entreprise. Cela peut être pour partager les difficultés et les peines, mais l’associé partage aussi les bénéfices. Si vous souhaitiez être indépendant et autonome, peut-être que vous devriez y réfléchir à deux fois avant de rechercher un associé. Si vous décidez tout de même de vous associer avec quelqu’un, vous devez choisir la bonne personne.

Généralement, nous avons tendance à nous diriger vers des personnes qui nous ressemblent. Mais ce n’est pas toujours la meilleure chose à faire. Vous risqueriez de vous retrouver avec une personne qui a les mêmes compétences que vous, et donc, qui n’apporterait pas de valeur ajoutée à votre équipe. En plus, vous risqueriez d’être en conflit sur les différentes tâches. Vous devez donc faire en sorte que chacun des associés puisse avoir sa propre spécialité.

Chercher un associé

Maintenant que vous êtes sûr que vous voulez trouver un associé, vous devez savoir comment faire. Vous pouvez essayer de vous tourner vers votre réseau de connaissances. Il peut s’agir de vos amis, de votre famille, collègues, partenaires quotidiens de votre profession… Faites-leur part de votre envie de trouver un associé, et peut-être que vous pourriez plus facilement trouver quelqu’un qui correspond au profil d’associé que vous recherchez. Autre solution : vous pouvez aussi vous tourner vers internet afin de trouver des offres d’association.

Vérifier la pertinence de son choix

Quand vous aurez quelqu’un dans le collimateur, vous allez devoir vous assurer que c’est bien la personne idéale. Pour cela, il vous faudra faire quelques vérifications. Par exemple, il vous faut vérifier que vous avez les mêmes valeurs et la même éthique. Il faut aussi que vous ayez la même vision des choses concernant votre projet. De plus, mieux vaut prendre le temps de vérifier le passé de votre associé, afin de vous assurer qu’il ne soit pas en cours de procédure judiciaire, et qu’il soit bien digne de confiance. Notez que si la personne convoitée pour être votre associé est mariée en communauté de biens, son ou sa conjointe doit renoncer à la qualité d’associé(e) qu’il/elle est en droit de demande.

Assurez-vous que son passé financier soit clair, et qu’il ne présente pas la moindre alerte. Vous pouvez aussi lui demander ses références, afin de vous assurer que ce soit une personne de qualité, dont le travail a été reconnu.

Pour finir, vous devez essayer de rencontrer la personne en question à plusieurs reprises, afin de vous assurer que vos deux personnalités s’assemblent parfaitement. L’ego est capital dans votre association, alors n’hésitez pas à demander son avis à votre entourage pour confirmer que vos relations pourront être saine et constructives. Vous devez vous assurer que vous serez capable de travailler ensemble sur le long terme. Fiez-vous donc à votre intuition, et prenez le temps de la réflexion.

Les précautions importantes

Vous allez devoir prévoir certains éléments pour éviter de futurs litiges. Par exemple, vous devrez vous mettre d’accord sur le montant des parts de chacun des associés. Si vous êtes uniquement à la recherche d’un associé qui pourra investir, nous vous conseillons de rester majoritaire, pour ne pas perdre le contrôle de votre entreprise. Nous vous conseillons aussi de rédiger un pacte d’actionnaire, afin de mettre à plat toutes les conditions de la collaboration entre les différents associés.

Pour vous protéger, vous pouvez préparer un pacte d’actionnaire, dans le cas d’une SA, ou bien un pacte dit d’associés, dans le cas d’une SARL. C’est un document qui n’a pas besoin d’être rédigé devant notaire, mais simplement avec l’aide d’un avocat, et qui prévoit tous les éléments facilitant la collaboration entre les associés, ainsi que les conditions éventuelles de séparation.

Les règles à fixer au quotidien

Au début de votre entreprise, vous n’aurez pas une obligation stricte de fixer de tâches clairement déterminées à chacun, mais pourrez essayer de tous être plus ou moins multifonction. Ainsi, tout le monde pourra prendre facilement ses marques dans l’entreprise. Mais quand le projet commencera à avancer, il vous faudra spécifier plus en détail le rôle de chacun des associés, pour éviter de piétiner les plates-bandes des autres et créer du conflit.

Ensuite, essayez de travailler le plus possible la communication, afin qu’il n’y ait pas le moindre malentendu. Vous devez faire en sorte de toujours mettre les choses à plat après les prises de tête, pour éviter que les tensions ne continuent de s’amplifier. Pour cela, vous pouvez avoir recours à un organigramme par exemple. Encore une fois, nous vous conseillons de passer par la rédaction d’un pacte d’actionnaire, afin que les choses soient très claires entre les associés, et qu’il y ait des règles bien établies entre vous.

A RETENIR

  1. Vous devez bien penser aux raisons qui vous poussent à vous associer.
  2. Ensuite, vous devez vous assurer que cela représente bel et bien un avantage pour vous, et que la personne choisie est la bonne.
  3. Enfin, n’oubliez pas de créer un document formel afin de bien définir les détails de l’association.

Le blog

Crée ton entreprise en Suisse pour
490 CHF TTC

Je me lance

Sur le même sujet

Association
22 mai 2020

Des associés complémentaires

Les raisons pour s’associer Si vous avez envie de vous associer, il vous faut d’abord vous poser un certain nombre de questions. Par exemple, vous devez vous demander ce que peut vous apporter un associé. Demandez-vous si vous en avez réellement besoin. Si tel est le cas, vous devez vous demander quels sont ces besoins…
Association
22 mai 2020

Répartition du capital

Cette répartition doit être faite avec l’accord de toutes les parties, et mûrement réfléchie. Aucune règle ou obligation n’est imposée dans cette répartition du capital. Vous êtes donc libre de répartir le patrimoine comme vous le voulez. La répartition peut se baser sur plusieurs critères: Le temps que vous avez investi dans le projet Le…

Crée ton entreprise pour 490 CHF TTC

Tarifs transparents, pas de frais cachés, notre équipe vous accompagne de A à Z

Je me lance